Thème

Échange de données dans le réseau de production

Dans le cadre de la transition numérique, on entend souvent dire que «les données sont le nouvel or noir». Leur importance spécifique est liée aux possibilités technologiques visant leur génération, leur traitement, leur enregistrement et leur transmission. De plus, elles sont dématérialisées et globalisées. L’échange de données (mise en réseau et intégration des données) au sein de réseaux de production devrait engendrer de nouveaux concepts susceptibles de modifier durablement notre économie.

La numérisation continue de la chaine de valorisation est une tendance actuelle. Moins d’erreurs, délais et temps de traitement plus courts, transparence accrue et autogestion sont les moteurs de cette évolution. Mais elle a également suscité l’émergence de nouvelles palettes de services qui peuvent influencer les modèles d’affaires existants. La décentralisation de la production et les coopérations centrées sur des projets sont une autre tendance actuelle.

Le concept même d’une mise en réseau globale est une vision qui ne prendra peut-être jamais forme. Mais certaines étapes concrètes sont déjà réalisables. Avec le Check Données Forêt et bois 4.0, vous disposez d’une méthode permettant d’identifier et d’évaluer les applications spécifiques au sein de votre entreprise. En outre, les informations fournies favorisent une meilleure compréhension de la mise en réseau des données.

 

Check Données Forêt et bois 4.0

Avec ce Check, la Haute école spécialisée bernoise vous aide à:

  • déterminer globalement entrainés par la génération des données,
  • cerner les champs d’action prioritaires,
  • évaluer le montant qui peut être investi dans une optimisation.

Le Check Données est basé sur le modèle de données d’entreprises biennois. Il permet une approche globale et sectorielle au sein des entreprises actives dans la transformation du bois, principalement dans la deuxième transformation (construction en bois, aménagement intérieur, menuiserie, etc.). Ses résultats constituent des indices des prochaines optimisations à effectuer et du montant à investir. En même temps, les résultats de chaque entreprise peuvent être comparés avec la moyenne sectorielle.